Blog

Visite de la cuisine

Les travaux continuent. Cette fois c'est au tour de la cuisine d'être installée. Une bien belle cuisine Schmidt, merci à François pour les conseils.

Jean-Baptiste et Hélène devant le réfrigérateur

Caroline et Maman derrière le plan de travail


Rédigé le

Travaux dans mon appartement des Rêveries

Les travaux de mon appartement sont plutôt bien avancés.

Il reste la pose du parquet et de la cuisine, ainsi que l'installation de la salle de bain.

De gauche à droite, la cuisine, la salle de bain et l'entrée

Vue sur la chambre


Rédigé le

Mes anciens poèmes

Rédigés pour la majeure partie durant mes dernières années de lycée, ces poèmes représentent quelques très bons souvenirs, et une période que je n'ai nul envie d'oublier.

Je ne sais pas si il y en aura d'autres un jour mais je sais déjà où je les publierais, contrairement à ceux-ci que j'affichais crânement sur la porte bleue de mon casier de lycéen.

The show must go on

Acte 1 : Portée par le vent

Il n'y a pas de plus beau poème qu'un je t'aime


Germes

D'être ou ne pas être
De vouloir sans vraiment savoir
Ma jeunesse se perdait
Sans fracas apparent
Dans un futur vieillissant
Une à une

Les chaines se brisaient
Pas à pas
J'avançais

Vers ce futur sans allure
Vers ces jours sans soucis
Vers ces nuits sans amours

Et ma peur grandissait
Sans jamais disparaitre
Sans répit me soumettre

Certainement
Le moment arrivant
Elle apparaitrait
Montrant à mes yeux ses traits

Sourires

Crier fort
Pour se comprendre
Tuer la mort
Pour surprendre

Dire la vérité
Bannir le mensonge
Suivre sa destinée
Croire aux songes

S'oublier soi-même
Pour repartir demain
Sur des bases qu'on aime
Et qui sait, se tromper de chemin

S'étonner du présent
Hier n'est qu'un souvenir
Et quand l'on voit des gens
Simplement leur sourire

Calmes âmes

Les âmes slament
Sur nos mortels corps
Que la vie, la mort
Sans cesse ne blâment

Et même si l'âge
Fournit à nos âmes
Le doux breuvage
D'une paix calme

Il ne peut éteindre
Véritablement
Le feu brulant
Qui nous fait atteindre
L'azur du ciel
Éclatant de merveilles

De n'être parfaite
Quelque soit son âge
L'âme du poète
Aime les nuages.

Le chacal

Il est heureux le chacal
Il mange sa proie
Quand par une balle
Son corps devient froid
Il aurait pu courir
Il aurait pu crier
Mentir, chanter

Adieu, le chacal
Nous t'avons éliminé
Adieu, le chacal
Nous t'avons oublié

Un jour

C'est la nuit
C'est le jour
C'est la vie
C'est l'amour

Le parfum des étoiles
Se perd sur la toile
Couvrant nos sommeils
De la fugue du soleil

C'est la nuit
C'est le jour
C'est la vie
C'est l'amour

Tes bras roucoulent
Sur ma chair évanouie
Que tes baisers coulent
Du dehors les rêves de la nuit

C'est la nuit
C'est le jour
C'est la vie
C'est l'amour

Le café, les croissants
Sur la table sont posés
Un doux fumet anime nos sens
Un baiser, un café

C'est la nuit
C'est le jour
C'est la vie
C'est l'amour

Une volute de fumée
Éclot de mon péché
Tu délires sur des mots
Me délivres de mes maux

C'est la nuit
C'est le jour
C'est la vie
C'est l'amour

Continue comme on passe
Que veux tu que je fasse
Reste toi-même
Sache que je t'aime

Effluves

Le ciel est en feu
Mon âme s'enflamme
Voluptueuses volutes
Symphoniques mélodies
J'ai vu sept couleurs
C'était un arc-en-ciel
Juste avant la nuit
Y'avait même pas de pluie

Un bateau, des dauphins
Sur une mer sans fin
Le rayon oblique d'un soleil
Sur un tournesol seul
Une fleur fanée
Sur l'asphalte sombre
Une dérisoire histoire
Dans l'esprit du soir

Poèmes, à ceux qui les aiment

Ce sont des êtres d'argiles
Ils sont purs et fragiles
Je les sens, je les vois
Qui se détachent de moi
Ils mènent leur vie bohème
Ce sont mes poèmes

Le poète criiste

Pour certains
Le poésie est lumière
Pour d'autres incertains
Un CRI

Un cri d'allégresse
Qui se veut de liesse
Un cri d'insoumis
Qui veut être compris

Sa voix est fluette
Alors d'instinct, le poète
Crie et crie encore
Sans cesse plus fort
Les mots qui sont d'or

Le bonheur fait peur
Mais c'est sa bannière
Il la porte à sa manière
Il la porte sans peur

Un CRI dans la nuit

Malaise ...

Ne plus voir que des cases
Un pion sur l'échiquier
Et mille figures pour le déplacer ...

Ballade du rêveur amoureux

Ni acrostiche, ni ballade
Le rêveur amoureux qui en moi sommeille
Oublie jusqu'à la rime
Pour te dire aujourd'hui
Le sentiment de ses nuits

J'aurais pu rester des nuits entières
Sur cette ballade à parfaire
Mais sans sommeil, pas de rêves
Et sans rêves, nul soleil

Tes yeux illuminent mes rêves
La nuit pareil aux étoiles
Vers les terres les plus belles
Ces iles ou la vie est si douce
Où arômes et parfums s'emmêlent
Aux couleurs et à l'azur du ciel

Morphée en ses bras m'appelle
Alors oublie ces mots
Ces vains mots
Pour simplement retenir ceux-ci

Je t'aime

Show must go on

Seul sur la scène
Quand les lumières s'éteignent
Seul sur la plaine
Quand les lumières reviennent

Un nouveau jour, une nouvelle nuit
Une aube en sursis
Et l'homme apparait
Paré de ses plus beaux attraits

Il a quitté son rôle
Il ne voulait plus être drôle
A choisi son chemin
Le voix de son cruel destin

Il a le sourire aux lèvres
Le soleil se lève
On est jamais très longtemps
Seul dans un champ


Acte 2 : Terre fertile

Qu'y a-t-il à voir à regarder le monde sans rêve.

Le rêve n'est pas un devoir, c'est un droit merveilleux


Souvenirs à la lune

Dans ce réel enclos où les mots présagent
Où les images témoignent, où je jouis, où je vis,
J'attends avec ferveur cette nuit doux visage
Aux yeux sages qui inspirent cette plume asservie

Mon irréel éclos à sa pâle lueur,
Aux accords harmonieux d'une flute magique,
Puis l'espace fait place à ce monde de couleurs,
Belles images de mon cœur en ces nuits féériques.

Quand les nuits s'évanouissent, se dissipent les nuages
Tel l'agile aigle noir, de ma cage too futile,
Je m'abstrais et m'envole vers l'azur sauvage.

Les célestes beautés, ô combien volatiles,
Un instant m'enivrent, font de moi leur consœur,
Pour enfin me laisser à mon unique bonheur.

Second malaise ...

Tout lâcher
Quand rien ne tient

Et sombrer aux abimes
D'une humanité perdue.

Nuit enfantine

A l'heure où la lune, déesse au règne étoilée
Sur l'horizon éteint étend sa déraison
Nocturne, une fleur d'amour achève sa floraison
Sous nos yeux mi-clos, tel un bonheur dévoilé.

Préambule à tous rêves, le poète, le poème
D'un accord unique de la plume inspirée
Accomplissant en leur être, la passion désirée
De vivre et d'écrire encore un sublime je t'aime.

Au matin face à face à l'arbre sans feuilles d'un hiver
Qui murmure en vain ses éternelles reproches
A l'infantile humanité qui lui est proche

L'enfant endormi se réveille et persévère
Il songe au beau admirant la misère du monde
Et candide n'y voit qu'une simple ronde.

Comme on passe

J'ai connu les hautes sphères
Où la terre est si loin
J'ai connu les lendemains
Où demain n'est plus rien

Les jours et les nuits
Les peines et les joies

La vie est si longue, si courte
J'ai perdu tant de temps
Devrais-je attendre ma mort
La fin, la délivrance ?

Les jours et les nuits
Les peines et les joies

Vivre pour mourir
Mourir pour se délivrer de la mort
Vivre pour se délivrer de la mort

Au travers les nuages, le rayon d'un songe

Écrire au fil de la lumière
Quand les mots sont de pierres
Et crier sa joie d'être là
Parmi vous mes frères
Bâtir l'œuvre humaine
Et apprendre à nos fils
A contempler les étoiles
Pour y voir le bonheur simple
De la sagesse en amour
Et pour toi, cette fleur

Je t'aime

L'équilibriste

Entre deux nuages, la haut
On ne ne sait si il vole
Si il court, si il marche
A sa gauche, ses limites
A sa droite, ses limites
Droit devant, il avance

Tout en-bas, des fourmis
Des dauphins, des humains
Étourdis de cette déraison
Étourdis par la vie

Il cherche le soleil
Mais plus sagement qu'Icare
A la lueur d'une chandelle

Le syndrôme d'Icare, à la vie

Un poète, un soleil
Des mots qui sont des ailes
Des ailes qui s'évaporent
A sa froide chaleur

Les mots humains
La chute
La condition humaine
L'incompréhensible beauté pour ...

Rédigé le

Lancement du site macenicolas.net

Quoi de mieux pour mettre en pratique son apprentissage des technologies web qu'un site internet !

Ce site utilise le PHP, le HTML, le CSS et le javascript principalement.

Voila la vocation première de ce site, me permettre de tester grandeur nature tout ce qui pourra me passer par la tête !


Rédigé le